Un champagne sincère et extrêmement convivial

Champagne Goulin-Roualet – Cuvée Brut Sélection

 

Présentation

champagne goulin_roualet

© V. Roelandt

Le terroir de Sacy est reconnu pour sa faculté de souligner les qualités des cépages noirs et particulièrement du pinot meunier. Ce village est classé en 1er Cru à 90%.
Christophe Goulin a repris en 1990 le domaine familial géré par ses parents. Il exploite également des vignes sur le territoire de trois autres villages classés: Villedommange, Ecueil et le Mont Benoît à Villers-aux-Nœuds.

La cuvée Brut Sélection est le champagne traditionnel de la maison. Les vins de quatre années sont utilisés pour son assemblage qui met en présence pour moitié le cépage chardonnay et les raisins noirs (pinot noir et pinot meunier).

Dégustation

flute champagne

© V. Roelandt

Jolie robe jaune paille à reflets sable, de grand éclat.
Premier nez sur le pain grillé et les fruits compotés (pomme, poire). Subtile touche caramélisée évoquant la tarte tatin à l’aération. Un bouquet opulent et enveloppé, engageant par sa douceur d’expression.
Dès l’attaque, la vinosité de ce champagne de grande maturité s’impose sans retenue. Le registre des saveurs de fruits blancs bien mûrs envahit un milieu de bouche suave et dense, dont la rondeur se voit nuancée par une jolie acidité, apportant la tension nécessaire en finale. L’ensemble, savoureux et presque crémeux, conserve sa fraîcheur tout au long de la bouche mais sans aucune agressivité acidulée.

Accords gourmands

Si la rondeur de texture de cette cuvée lui permet d’être proposée à l’apéritif, la présence du chardonnay pour 50% laisse envisager de belles alliances à table.

  • En entrée, on peut le réserver aux huîtres chaudes (au champagne) mais aussi aux poissons gras (saumon froid en Bellevue). D’autres alliances sont possibles avec le foie gras en gelée, des Saint-Jacques poêlées et bien sûr, pour ceux qui en ont les moyens, du caviar.
  • En plat, on retrouve les fruits de mer (gratin d’écrevisses, queues de langoustines braisées) mais aussi les plats de poissons tels que le bar rôti au four, un filet de turbot sauce fine champagne ou un poisson en papillote).
  • Accords mets-vins champagneAu rayon des fromages, on s’oriente vers le maroilles, un camembert ou un chèvre frais. L’alliance avec le chaource est très harmonieuse.
  • En dessert, cap sur les glaces et sorbets mettant en présence les fruits blancs mais aussi sur une tarte tatin (aux poires et/ou aux pommes).

D’autres propositions d’accords vous attendent dans notre nouvelle rubrique Accords mets-vins !

Service

Le champagne se déguste frais mais non glacé. Un seau à demi rempli d’eau avec quelques glaçons est parfait. La température idéale est de 6-8°. Plus bas, la mousse sera réduite et les arômes bloqués.

Conservation

Si vous êtes amenés à devoir encaver cette bouteille, il est indispensable de la placer à l’abri de la lumière (le champagne est le vin le plus sensible à cet élément).

Vous coucherez vos bouteilles (pour éviter qu’elles ne « coulent », le bouchon doit être en contact avec le vin) et veillerez à ce que la température de conservation de la cave (ou du frigo à vins) reste fraîche (environ 12°).

Bonne dégustation !

Q.

– Lors du dernier voyage de Quitou Wine Travel en Champagne, nous avons visité la cave de Christophe Goulin. Pour le récit de ce périple, c’est ici

Dégustation de champagne chez Goulin-Roualet à Sacy

Quitou Wine Travel – Dégustation de champagne chez Goulin-Roualet à Sacy

 

© 2014, Quitou. All rights reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>