Festival Champagne et Vous 2016

Effervescence festive dans la vallée de la Marne

« Champagne et Vous! », un rendez-vous devenu incontournable

Château médiéval de Château-Thierry

© Quitou.com

Quel joyeux et pétillant week-end que celui que nous ont proposé ces 22 et 23 octobre les vignerons de l’Ouest de la vallée de la  Marne!

Souhaitant sans doute participer à la fête, la vallée dans son ensemble s’était parée de sa plus large palette de couleurs automnales pour accueillir le 3ème festival oenotouristique de la région « Champagne et Vous ! », installé sur les hauteurs du magnifique site du château médiéval de Château-Thierry. Les quelques brumes matinales du premier jour dissipées, c’est un soleil radieux qui allait inonder le village vigneron et ses alentours, pour le plus grand plaisir des visiteurs en quête contrastée de pétillantes fraîcheurs et de dernières douceurs avant d’affronter les frimas hivernaux.

Au programme…

Master Class - Les champagnes de l'Aisne

© Quitou.com

Pendant deux jours se sont succédé animations, master class, dégustations, ateliers à thèmes (taille, greffage…), concours, balades en voiture de collection dans le vignoble, spectaculaire voyage visuel dans le vignoble en 3D, expositions, présentation et dégustations de produits du terroir,…

Et puis, inévitablement élevées au rang d’étoiles incontournables de la manifestation, les multiples cuvées de champagne présentées par la trentaine de vignerons présents, souriants et disponibles, soucieux de mettre collectivement les atouts de leur région à l’honneur. Leur plaisir à se trouver là, au contact des amateurs passionnés et des professionnels, était largement perceptible. Et communicatif.

Du champagne a été vendu, bien sûr et c’est tant mieux, mais quelle réjouissance pour les visiteurs de ce festival effervescent de faire connaissance avec les vignerons et leur esprit de travail sans aucune pression à l’achat. Nous n’étions pas dans un salon et franchement, c’est un contexte d’échange particulièrement appréciable. Nul doute que cet investissement consenti par les acteurs du vignoble local aura à moyen et long terme des répercussions bien plus durables et efficaces que de longs discours publicitaires ou campagnes marketing privées du lien relationnel indispensable à toute valorisation d’image.

Le dynamisme des vignerons de l’Aisne n’est plus à démontrer. Pour preuve, ils s’étaient déplacés en début d’été 2016 jusqu’à Bruxelles pour nous le démontrer. Pour beaucoup d’entre eux, le temps où chacun se cloîtrait derrière les grilles de sa propriété semble révolu. Ainsi, ce secteur comptant plus de 3150 hectares et s’étageant sur les splendides coteaux compris entre Dormans et Charly-sur-Marne, s’est mieux fait connaître par ses ambassadeurs de circonstance auprès de nombreux acteurs de la filière, donnant de l’ensemble de la Champagne une image de grande convivialité et de proximité, portée essentiellement par les caves particulières.

Vallée de la Marne Ouest - Secteur de Bonneil

© Quitou.com – Vallée de la  Marne Ouest – Secteur de Bonneil

Quand le meunier se fait caméléon

Ces vignerons, fiers de leur cépage emblématique, le pinot meunier (Près de 70% de l’encépagement régional), et désireux de ne pas le voir réduit à l’image plutôt « pataude et sans réelle fraîcheur » qui le poursuit injustement, ont pu concrètement démontrer dans les verres les multiples visages qu’il peut présenter, selon qu’il s’enracine sur des sables (vins légers, soyeux, en dentelles), argiles (vins plus gras, charmeurs, ronds et charnus), calcaires (vins tendus, avec de l’allonge, plus minéraux, parfois anguleux), ou même sur des alliances de ces sols qui induisent inévitablement encore davantage de complexité. Et ce qui est vrai pour le meunier l’est également pour les autres cépages. Quelle surprise pour beaucoup de découvrir le style tout en mâche et vinosité du chardonnay né sur argiles, qui place alors sa célèbre fine élégance au second plan, au bénéfice d’un enrobement et d’une patine qu’on ne lui attribue habituellement pas…

Du coup, dans les assemblages qui font appel à deux ou trois des cépages classiques, les cuvées de la Vallée de la  Marne réunissent 3 atouts majeurs qui en font des vins complets: la fraîcheur, l’enrobage et la gourmandise.

Loin d’Épernay, point de salut?

© Quitou.com Ce qui m’a peut-être le plus réjoui au cours de ce week-end, c’est le constat que pour ces acteurs viticoles que l’on dit trop éloignés de Reims et Epernay pour espérer une réelle reconnaissance et un développement de notoriété probant, l’initiative menée par quelques-uns d’entre eux s’est finalement concrétisée par une réussite marquante et méritée, dont je suis convaincu que tant localement qu’au-delà des frontières, elle aura des répercussions positives pour l’ensemble de cette si belle région viticole. Les clés de cette réussite tiennent à quelques valeurs essentielles, ressenties durant tout le week-end sur le site du château médiéval: détermination, solidarité, plaisir de l’échange.

Lors de mes échanges avec les vignerons présents, j’ai entendu de manière récurrente et sous forme d’aveu parfois implicite cette confidence qui fait état du retard en terme de développement d’image, de notoriété et de dynamisme qui pesait sur l’ensemble de la région. Ce sentiment d’être un peu trop loin de tout, sans réellement bénéficier des strass entourant les deux villes phares de la région champenoise. Le succès du festival est une réponse cinglante à ceux qui s’en plaignent sans tenter de faire bouger les choses.

C’est peut-être à eux, qui n’ont pas encore pris le train du dynamisme en marche, mais aussi à ceux qui s’investissent au-delà de leurs intérêts personnels et qu’on souhaiterait encourager à poursuivre leur démarche qu’on a envie de rappeler ce proverbe africain : « Tout seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin. »

Q.

 

  • © Quitou.com

    © Quitou.com

    Pour en savoir davantage sur le festival,  le site qui lui est dédié est à découvrir ici.

  • J’évoquais déjà les objectifs de ce festival dans ici.
  • Pour en savoir plus sur la région champenoise, c’est par

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Dîner de Presse - Park Side Brasserie - Vignerons de la Vallée de la Marne

Quand le meunier passe à table…

Six cuvées champenoises de la Vallée de la Marne et leurs accords gourmands

 

Restaurant Park Side Brasserie Brussels

Park Side Brasserie Brussels – © ATTVM

Dans la perspective de la préparation du festival oenotouristique « Champagne et Vous ! » qui aura lieu les 22 et 23 octobre prochains à Château-Thierry dans la vallée de  la Marne, les vignerons locaux ont organisé en début d’été un dîner de presse dont l’objectif était de faire connaître leurs projets et perspectives partagés.

J’évoquais plus en détail les tenants et aboutissants de ce festival dans ce précédent billet

C’est dans le chaleureux cadre du Park Side Brasserie à Bruxelles que nous attendaient quelques vignerons champenois de l’Ouest de la vallée pour un événement œnologique et gastronomique qui permit de mieux connaître leurs actions en faveur de la promotion de leur travail et de leur région mais aussi de souligner la remarquable polyvalence à table du seigneur local, le pinot meunier.

Voici mes commentaires de dégustation concernant les 6 cuvées présentées par leurs créateurs et les accords gourmands imaginés par Geoffrey Orban, l’expert-dégustateur qui s’était déplacé avec les vignerons.

Vignerons de la Vallée de la Marne - Bruxelles - Juillet 2016

Vignerons de la Vallée de  la Marne et Geoffrey Orban © ATTVM

 

Champagne Alain Mercier – Brut Blanc de Noirs – Cuvée Emile (2013) – 100% PM – 10g

Champagne Alain Mercier - Cuvée Emile - Brut Blanc de Noirs

© Quitou.com

Le vin: Cordon fin et reflets jaune sable. Dès l’ouverture, la fraîcheur de l’agrume s’impose, laissant ensuite place aux notes plus mûres de fruits exotiques (mangue, ananas). La bouche confirme, imposant une tonicité importante à l’attaque, relayée par une impression plus crémeuse en finale. Un vin texturé et charnu mais conservant une belle élégance d’ensemble. L’équilibre est harmonieux et la finale s’impose par sa sapidité, ponctuant une bouche qui s’élargit au fil de la dégustation.

L’accord : Crème de Comté et ananas. L’alliance ramène de la volupté et arrondit les angles parfois agressifs de l’ananas. Très belle complémentarité, dans une logique réussie de contraste entre les deux éléments. Savoureuse sensation de crème acidulée en bouche.

 

Champagne Gratiot-Pillière – Brut Héritage Millésimé 2011 – PM 59% / CH 23% / PN 18% – 9g

Champagne Gratiot-Pillière Cuvée Héritage 2011

© Quitou.com

Le vin: Cette cuvée exclusivement issue de vieilles vignes et ayant effectué sa fermentation alcoolique en fûts de chêne de 3 ans affiche une forte personnalité. Les reflets jaune-vert éclatants scintillent dans une robe aux larmes fluides. Les fruits secs s’en donnent à cœur joie (noisette, amande fraîche, pistache), associés à quelques senteurs végétales et florales (vétiver, tilleul). L’attaque se décline dans la rondeur mais assez rapidement, le milieu de bouche se resserre ouvre la voie sur une finale tendue et incisive, très vivifiante. En somme, un chemin inverse de la cuvée précédente…

L’accord : Saumon fumé au bois de hêtre. L’objectif est à la fois de permettre à l’acidité du vin d’aller chercher les acides gras du saumon et de tester la complémentarité de l’esprit « fumé » du vin et du poisson. Mon impression est mitigée. Les deux éléments s’entrechoquent quelque peu et le caractère fumé l’emporte malheureusement sur la fraîcheur de la cuvée.

 

Champagne Eve des Rêves – Brut Millésimé 2009 – PM 70% / CH 25% / PN 5% – 10g

Champagne Eve des Rêves - Brut Millésimé 2009

© Quitou.com

Le vin: De jolies bulles fines montent en train régulier, dans une robe légèrement citronnée, à l’arceau fin. La frangipane et les épices douces envahissent l’ouverture, relayées par les fruits blancs frais (poire, pomme). Intéressante vivacité olfactive à l’aération. En bouche, élégance, salinité et vivacité sont au rendez-vous. Finale soyeuse de persistance appréciable. Un vin complet, racé et frais, proposant une bouche élancée et sans aucune lourdeur.

L’accord : Cabillaud poché, pommes grenailles et herbes aromatiques. Magnifique entente entre le cabillaud pris seul et le champagne. La distinction du vin est préservée et l’alliance renforce la personnalité du champagne, qui n’en manquait déjà pas. Le champagne agit comme un écrin autour de la chair du poisson. J’ai adoré la complicité de ces deux-là!

 

Champagne Christian Naudé – Brut Blanc de Noirs – PM 70% / PN 30% (Vins de 2011/2012) – 10g

Osso Bucco à la milanaise

© Quitou.com

Le vin: Le cheminement des bulles est rapide. Les nuances sont dorées à reflets jaune paille assez soutenus. Les larmes sont épaisses et descendent lentement (peut-être en raison de la présence d’argiles et de marnes dans le sol). Le Meunier apporte les notes de pomme cuite et de pêche et le pinot noir s’exprime sur la prune mûre et les épices. En bouche, l’attaque place le vin sur la réserve mais rapidement, l’ensemble explose et le Meunier se lâche, imprimant un style opulent, gourmand et pulpeux. Les pinots sont tendus, puissants en acidité, mais plus feutrés dans une finale est surprenante d’évanescence.

L’accord : Osso Bucco de veau à la Milanaise (parfaitement maîtrisé et de cuisson idéale, viande fondante à souhait, relevée par les légumes et épices méditerranéens). Parfaite harmonie dans cette alliance, le vin possédant la puissance suffisante pour faire face (et compléter) les herbes aromatiques et légumes méridionaux. Un très bon moment épicurien, les deux complices s’associant pour notre plus grand plaisir. Non, le champagne n’est pas réservé qu’aux poissons, fruits de mer et crustacés!

 

Dérot-Delugny – Brut Rosé – PM 70% / CH 20% / PN 10% – 8g

Champagne Dérot-Delugny - Brut Rosé

© Quitou.com

Le vin: A la vue, impression contrastée de fluidité et de densité. La robe est framboisée à reflets légèrement orangés. Les petits fruits rouges s’expriment sans retenue (fraise des bois, cerise), relayés par une jolie fraîcheur mentholée et une note fumée qui apparaît au fil de l’aération (sol marneux ?). La bouche se montre svelte et enveloppante, sa bulle nettoie le palais. On y apprécie les saveurs d’amande fraîche et de céréales torréfiées. Dès le milieu de bouche, l’ensemble se resserre sur son acidité et la minéralité calcaire s’impose. Très tonique (pomelo), ce vin associe une réelle nervosité à un corps ample et velouté.

L’accord : Un chèvre cendré (et tranches de pommes granny) et un saint-nectaire. Ma préférence va vers le chèvre pour l’alliance « crayeuse » du vin et du fromage. La pomme rappelle par sa vivacité l’agrume (pomelo). La complicité avec le saint-nectaire s’appuie davantage sur un contraste entre les deux textures. Moins enthousiasmant à mon goût, l’alliance ne prenant pas vraiment, chacun des deux protagonistes restant dans son coin à observer l’autre…

 

Leclère-Torrens – Brut – PM 60% – CH 10% – PN 10% – 20% de vins de réserve – 10g

Champagne Brut Leclère-Torrens

© Quitou.com

Le vin: C’est sur cette cuvée uniquement que la maison tente de conserver le même goût chaque année. Les autres cuvées sont éphémères. Singularité du travail, les assemblages sont faits sur pressoir. Jolie robe chatoyante, jaune doré à paille, larmes éparses. Le bouquet associe les épices douces (cannelle) aux notes plus fraîches de vétiver, foin et menthe. Les agrumes ne sont pas en reste (mandarine, orange sanguine). En bouche, de l’accroche, une puissance maîtrisée n’empêchant pas l’élégance et une jolie expression de saveurs acidulées (agrumes), évoluant en finale vers un registre plus mûr (nectarine).

L’accord : Fraises et ananas, sorbet citron et feuilles de menthe). L’accord approche la perfection. Le dessert, contrasté par son sorbet acidulé qui équilibre la maturité et le sucre des fraises, trouve dans cette cuvée vineuse et vive à la fois les éléments de complicité nécessaires. Par conscience professionnelle, je mis un point d’honneur à finir mon assiette… et celle de ma voisine.

 

Tentative de conclusion

Au-delà des inévitables et souhaitables subjectivités inhérentes aux perceptions sensorielles de chacun, cette soirée a permis de valider sans aucune réserve l’adaptabilité à table des cuvées dominées par le pinot meunier. Et pas seulement dans le rôle d’un champagne gourmand, rond et mûr, idéal pour les pâtisseries du milieu d’après-midi…

Dos de cabillaud

Dos de cabillaud, légumes croquants, tomates en émulsion d’huile d’olives – © Quitou.com

Amateurs de cuvées champenoises à forte identité, de vins d’artisans, l’occasion vous est donnée de rencontrer ces vignerons et leurs nombreux collègues. Une trentaine de domaines seront représentés au festival de cet automne.

N’hésitez pas, au-delà de l’intérêt œnologique, c’est dans le cadre d’une magnifique région, la plus belle en Champagne selon moi, que se déroule le festival « Champagne-et-Vous ! 2016 »

Les vignerons nous reçoivent dans leur fief et c’est avec un enthousiasme non dissimulé que j’accepte leur invitation.

Serez-vous des nôtres ? Tous les renseignements sont ici..

Q.

 

© ATTVM

© ATTVM

Voici les références des vignerons présents:

  1. Champagne Alain Mercier
  2. Champagne Gratiot-Pillière
  3. Champagne Eve des Rêves
  4. Champagne Christian Naudé
  5. Champagne Dérot-Delugny
  6. Champagne Leclère-Torrens