Festival Champagne et Vous 2016

Effervescence festive dans la vallée de la Marne

« Champagne et Vous! », un rendez-vous devenu incontournable

Château médiéval de Château-Thierry

© Quitou.com

Quel joyeux et pétillant week-end que celui que nous ont proposé ces 22 et 23 octobre les vignerons de l’Ouest de la vallée de la  Marne!

Souhaitant sans doute participer à la fête, la vallée dans son ensemble s’était parée de sa plus large palette de couleurs automnales pour accueillir le 3ème festival oenotouristique de la région « Champagne et Vous ! », installé sur les hauteurs du magnifique site du château médiéval de Château-Thierry. Les quelques brumes matinales du premier jour dissipées, c’est un soleil radieux qui allait inonder le village vigneron et ses alentours, pour le plus grand plaisir des visiteurs en quête contrastée de pétillantes fraîcheurs et de dernières douceurs avant d’affronter les frimas hivernaux.

Au programme…

Master Class - Les champagnes de l'Aisne

© Quitou.com

Pendant deux jours se sont succédé animations, master class, dégustations, ateliers à thèmes (taille, greffage…), concours, balades en voiture de collection dans le vignoble, spectaculaire voyage visuel dans le vignoble en 3D, expositions, présentation et dégustations de produits du terroir,…

Et puis, inévitablement élevées au rang d’étoiles incontournables de la manifestation, les multiples cuvées de champagne présentées par la trentaine de vignerons présents, souriants et disponibles, soucieux de mettre collectivement les atouts de leur région à l’honneur. Leur plaisir à se trouver là, au contact des amateurs passionnés et des professionnels, était largement perceptible. Et communicatif.

Du champagne a été vendu, bien sûr et c’est tant mieux, mais quelle réjouissance pour les visiteurs de ce festival effervescent de faire connaissance avec les vignerons et leur esprit de travail sans aucune pression à l’achat. Nous n’étions pas dans un salon et franchement, c’est un contexte d’échange particulièrement appréciable. Nul doute que cet investissement consenti par les acteurs du vignoble local aura à moyen et long terme des répercussions bien plus durables et efficaces que de longs discours publicitaires ou campagnes marketing privées du lien relationnel indispensable à toute valorisation d’image.

Le dynamisme des vignerons de l’Aisne n’est plus à démontrer. Pour preuve, ils s’étaient déplacés en début d’été 2016 jusqu’à Bruxelles pour nous le démontrer. Pour beaucoup d’entre eux, le temps où chacun se cloîtrait derrière les grilles de sa propriété semble révolu. Ainsi, ce secteur comptant plus de 3150 hectares et s’étageant sur les splendides coteaux compris entre Dormans et Charly-sur-Marne, s’est mieux fait connaître par ses ambassadeurs de circonstance auprès de nombreux acteurs de la filière, donnant de l’ensemble de la Champagne une image de grande convivialité et de proximité, portée essentiellement par les caves particulières.

Vallée de la Marne Ouest - Secteur de Bonneil

© Quitou.com – Vallée de la  Marne Ouest – Secteur de Bonneil

Quand le meunier se fait caméléon

Ces vignerons, fiers de leur cépage emblématique, le pinot meunier (Près de 70% de l’encépagement régional), et désireux de ne pas le voir réduit à l’image plutôt « pataude et sans réelle fraîcheur » qui le poursuit injustement, ont pu concrètement démontrer dans les verres les multiples visages qu’il peut présenter, selon qu’il s’enracine sur des sables (vins légers, soyeux, en dentelles), argiles (vins plus gras, charmeurs, ronds et charnus), calcaires (vins tendus, avec de l’allonge, plus minéraux, parfois anguleux), ou même sur des alliances de ces sols qui induisent inévitablement encore davantage de complexité. Et ce qui est vrai pour le meunier l’est également pour les autres cépages. Quelle surprise pour beaucoup de découvrir le style tout en mâche et vinosité du chardonnay né sur argiles, qui place alors sa célèbre fine élégance au second plan, au bénéfice d’un enrobement et d’une patine qu’on ne lui attribue habituellement pas…

Du coup, dans les assemblages qui font appel à deux ou trois des cépages classiques, les cuvées de la Vallée de la  Marne réunissent 3 atouts majeurs qui en font des vins complets: la fraîcheur, l’enrobage et la gourmandise.

Loin d’Épernay, point de salut?

© Quitou.com Ce qui m’a peut-être le plus réjoui au cours de ce week-end, c’est le constat que pour ces acteurs viticoles que l’on dit trop éloignés de Reims et Epernay pour espérer une réelle reconnaissance et un développement de notoriété probant, l’initiative menée par quelques-uns d’entre eux s’est finalement concrétisée par une réussite marquante et méritée, dont je suis convaincu que tant localement qu’au-delà des frontières, elle aura des répercussions positives pour l’ensemble de cette si belle région viticole. Les clés de cette réussite tiennent à quelques valeurs essentielles, ressenties durant tout le week-end sur le site du château médiéval: détermination, solidarité, plaisir de l’échange.

Lors de mes échanges avec les vignerons présents, j’ai entendu de manière récurrente et sous forme d’aveu parfois implicite cette confidence qui fait état du retard en terme de développement d’image, de notoriété et de dynamisme qui pesait sur l’ensemble de la région. Ce sentiment d’être un peu trop loin de tout, sans réellement bénéficier des strass entourant les deux villes phares de la région champenoise. Le succès du festival est une réponse cinglante à ceux qui s’en plaignent sans tenter de faire bouger les choses.

C’est peut-être à eux, qui n’ont pas encore pris le train du dynamisme en marche, mais aussi à ceux qui s’investissent au-delà de leurs intérêts personnels et qu’on souhaiterait encourager à poursuivre leur démarche qu’on a envie de rappeler ce proverbe africain : « Tout seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin. »

Q.

 

  • © Quitou.com

    © Quitou.com

    Pour en savoir davantage sur le festival,  le site qui lui est dédié est à découvrir ici.

  • J’évoquais déjà les objectifs de ce festival dans ici.
  • Pour en savoir plus sur la région champenoise, c’est par

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

verre de champagne "Champagne et Vous"

Champagne et Vous! Les vignerons de la Vallée de la Marne sont là pour vous y aider…

Champagne et Vous ! Ça vous fera du bien…

flûte champagne

© ATTVM

Aux quatre coins de l’hexagone, les initiatives se multiplient pour dynamiser l’image des différents terroirs et valoriser le travail des acteurs du terrain viticole. Systématiquement, elles prennent le visage de rencontres réunissant les vignerons, ceux qui promeuvent leur travail et les consommateurs. Ponctuellement, ces actions s’orientent vers la presse et la blogosphère pour développer la notoriété de ces initiatives. Pour avoir rencontré cet été quelques acteurs champenois et partagé avec eux un très alléchant moment œno-gastronomique, la démarche dont je vous parle aujourd’hui me tient particulièrement à cœur.

Les vignerons de l’Ouest de la Vallée  de la Marne ont compris l’importance de se regrouper autour d’un projet commun tout en conservant leur identité singulière. Pour ces acteurs-là, fini le temps où l’on se cloîtrait derrière ses grilles et dans l’intimité des caves, préservant comme un arcane majeur ses expériences de viticulture, secrets d’assemblages et recettes de vinification. Les « Ambassadeurs du Terroir et du Tourisme en Vallée de Marne » ont pris les choses en main, en véritable communauté de partages et d’intérêts.

Pour preuve, leur dynamisme en la matière s’est concrétisé depuis 2014 par l’organisation d’un événement viti-culturel et oenotouristique d’envergure joliment baptisé « Champagne et Vous ! ».

Affiche Champagne et Vous ! 2016

© ATTVM

La troisième édition de ce festival effervescent aura lieu les 22 et 23 octobre prochains sur le magnifique site du château médiéval de Château-Thierry, à l’époque une des plus importantes places fortes de France. Un endroit magnifique, à l’image d’une vallée qui regorge de richesses architecturales, culturelles, historiques et bien entendu viticoles.

Une trentaine de vignerons, réunis autour du plaisir de faire connaître leur terroir par la dégustation des différents visages de leur production, attendent les amateurs de vins habillés de bulles, ceux pour qui la répétition annuelle des styles ne représente pas le graal. Chacune de ces cuvées est marquée par l’empreinte du vinificateur, qui prendra plaisir à vous en parler. De multiples animations complèteront un programme déjà très séduisant : démonstrations viticoles (ateliers taille, greffage, dégorgement…), concours culinaire autour du champagne, fauconnerie, présentation de produits du terroir, balade dans les vignes en voiture de collection…

Art et culture entoureront les bulles. Cette mosaïque de richesses ne représente-t-elle pas la synthèse de ce qu’une contrée fière de ses racines et de son terroir peut offrir ? C’est toute une région qui nous parle, par ses trésors interposés.

La Vallée de la Marne coule jusqu’à Bruxelles

Dîner de Presse - Park Side Brasserie Brussels

Dîner de Presse – Park Side Brasserie Brussels – © ATTVM

Les dîners de presse restent une opportunité intéressante de rencontre pour les vignerons et ceux qui font écho de leur travail auprès des consommateurs dans leurs chroniques et billets. L’intérêt de ces activités dépend avant tout de la qualité des intervenants. J’ai ponctuellement connu à ce sujet de cuisantes désillusions. Par principe, quand c’est le cas, je n’en parle pas dans le détail.

En ce 5 juillet 2016, c’est à un dîner-dégustation que quelques journalistes et blogueurs ont été conviés par les vignerons locaux, au Park Side Brasserie à Bruxelles. L’animation y était assurée par les vignerons présents, bien sûr, mais aussi par Geoffrey Orban, dont les qualités d’expert-dégustateur mais aussi « raconteur de vins » et de pédagogue se sont avérées remarquables. Cette animation fut conviviale, enrichissante et pointue en terme de dégustation. Franchement, le genre de moment qu’on aimerait vivre plus souvent.

Au cours de la soirée, qui permit aux membres de l’Association de présenter l’esprit de leur démarche mais aussi leurs domaines, furent testées plusieurs alliances mets et vins qui, si elles n’échappèrent pas à la subjectivité des goûts personnels, eurent le mérite de souligner la complémentarité de différents assemblages ou cuvées mono-cépage avec une cuisine soignée et goûteuse. Dans certains cas, ces associations prirent le visage d’unions intimes, pour le plus grand plaisir de nos papilles!

Geoffrey Orban - Educavin - Animation du dîner de Presse au Park Side Brasserie Brussels

Geoffrey Orban – Educavin – © ATTVM

Geoffrey Orban avait sélectionné les plats, imaginant des alliances qui, pour la plupart, se révélèrent très harmonieuses. En souvenir, un accord formidable entre un millésimé 2009 (70% de pinot meunier) d’une grande élégance et un cabillaud poché, mais aussi un délice d’osso-buco de veau à la Milanaise qui trouva son parfait complice dans une cuvée Blanc de Noirs opulente et pulpeuse.

Vous trouverez mes commentaires de dégustation des différentes cuvées dégustées et leurs accords gourmands d’un soir dans un prochain billet. La place du pinot meunier y est prépondérante, voire exclusive pour la première d’entre elles.

Le pinot meunier, injustement sous-estimé

Né d’une mutation du pinot noir (que nous savons instable en la matière), ce cépage, qualifié par beaucoup et de manière réductrice de « grossier et inélégant », réserve bien des surprises et présente plusieurs atouts. Il est peu gélif, ce qui représente un avantage dans cette région dont les températures flirtent régulièrement avec la limite de mûrissement du raisin. Lors des années froides, il est le seul à atteindre des maturités réellement satisfaisantes et ne présente pas de fragilité à la coulure. De plus, les zones de la vallée où subsistent les brumes ne lui font pas peur. Un costaud en rondeur de texture donc, aux rendements très satisfaisants et au fruité intense, qui a trouvé sur les coteaux qui s’étagent de part et d’autre de la rivière et parfois très en hauteur sa terre de prédilection. La Vallée de  la Marne et ses terres argileuses l’ont accueilli les bras ouverts.

feuilles de pinot meunier

Feuilles de pinot meunier – © Quitou.com

Aujourd’hui, ce Meunier dont le nom est inspiré de l’aspect « enfariné »  duveteux d’une face de ses feuilles ne fait plus honte et nous nous en réjouissons. Il s’est pourtant peu exporté hors de Champagne. Pour l’anecdote, c’est dans la petite appellation ligérienne « Touraine-Noble-Joué » qu’on le retrouve dans un rôle non marginal.

Où sommes-nous?

Vallée de la Marne

Vallée  de la Marne – Secteur Hautvillers – © Quitou.com

Quelques mots de la région qui nous occupe. Sur les coteaux parfois abrupts de la vallée, le meunier déjoue les prévisions et lutte sans peine contre les lieux communs. Il démontre aussi ça et là que l’interdiction qui lui est faite de revendiquer le statut de Grand Cru, à l’inverse de ses deux complices le chardonnay et le pinot noir, peut localement s’apparenter à une injustice.

A cheval, en vélo ou en voiture, cette vallée dévoile sans retenue ses charmes et son riche passé historique. Tout y est imprégné de l’aura qui entoure un vin légendaire aux visages multiples, pourtant réunis sous un vocable unique.

De tous les terroirs champenois, la Vallée de  la Marne a toujours tenu une place singulière dans mes choix. Peut-être parce que ses paysages ondulants et parfois escarpés contrastent avec d’autres zones au profil nettement plus monotone.

Peut-être aussi parce que la douceur qui se dégage du lit tranquille de la rivière envahit sans contraste les versants où les vignes enveloppent les villages. Pour celui qui se laisse aller à la flânerie entre les règes et le long de l’eau, l’apaisement n’est jamais loin.

Peut-être encore parce que cette vallée de la mémoire porte dans de multiples recoins les stigmates de combats légendaires. Une histoire douloureuse et héroïque à la fois. Et puis, qui pourrait rester indifférent au berceau qui a donné naissance à Jean de La Fontaine, Paul et Camille Claudel, mais aussi au Pape Urbain II, déclencheur de la première croisade ?

Peut-être enfin parce que comme évoqué précédemment, cette zone champenoise a également su offrir quelques lettres de noblesse au pinot meunier, cépage mal-aimé, parfois méprisé, que de nombreuses grandes maisons achètent presque en cachette pour arrondir les angles de leurs cuvées et en rehausser la force aromatique. Un cépage qui pourtant, dans ce secteur, peut présenter des vertus qu’on ne lui prête habituellement pas et atteindre des niveaux d’expression et de profondeur insoupçonnés… Les vignerons locaux lui on fait confiance, sa surface de plantation représentant 70% des plantations.

Prenons rendez-vous pour une pétillante évasion!

champagne et vous

© ATTVM

Sous les couleurs automnales, l’événement « Champagne et Vous ! » 2016 rassemblera en octobre prochain à Château-Thierry tous ceux qui trouvent un intérêt à rencontrer des vignerons de caves particulières mais aussi des artisans locaux. Je ne manquerai pas ce rendez-vous.

Et vous ? Aurons-nous l’occasion d’y partager quelques bulles ? Si vos papilles vous démangent, si vous n’avez jamais déambulé dans les merveilleux méandres de la Marne, n’hésitez pas à me contacter pour m’en informer ; je suis prêt à organiser une expédition collective entre épicuriens dont la soif de découvertes et de partages est insatiable…

A très vite pour mes commentaire de dégustation et d’accords gourmands!

Q.

 

Pour en savoir plus sur ce festival, c’est par ici...

Pour une découverte plus globale de la zone viticole champenoise, c’est par

Coteaux de la Vallée de la Marne

© Quitou.com

 

 

 

 

 

Comment bien préparer notre "Joyeuse Entrée" en Bourgogne - Crémant de paul Chollet - Copyright Quitou

Quitou Wine Travel (2) : Champagne – L’effervescence approche

Quitou Wine Travel (2) : Champagne – L’effervescence approche

Après l’inoubliable expérience vécue en Bourgogne au printemps dernier avec un groupe de passionnés, le plus difficile n’était pas de décider si une autre expédition devait être mise sur pied mais plutôt d’en choisir la destination…

Notre car, dans les Hautes Côtes de Beaune -  Copyright Quitou

Le car de Quitou Wine Travel, en Hautes Côtes de Beaune                                                    Photo – VR

Continue reading

Champagne Côte des Blancs

Champagne – Côte des Blancs : le Fleuron de l’élégance…

<H2>Champagne</H2>- <H2>Côte des Blancs</H2>

Les flacons sont prêts… © Véronique Roelandt

Champagne – Côte des Blancs : le Fleuron de l’élégance…

Chaque année, vers la mi-novembre, le pétillement des bulles champenoises me rappelle que la période des fêtes se rapproche à grands pas. Au programme des prochaines semaines, un dossier de dégustation de près de 150 cuvées du magnifique terroir de la Côte des Blancs… Quand travail et plaisir ne font plus qu’un, au son cristallin des flûtes…

Continue reading